Au lit...Madame la Reine!

Cette histoire se déroule en septembre 2009.

Je devais m’acheter un nouveau matelas. J’y songeais depuis la nuit des temps. Non, non, non j’exagère, mais mettons que ça faisait longtemps que j’y pensais. Je dormais sur un futon depuis 10 ans. Je suis gênée de l’avouer, mais c’est ça. Il paraît que c’était les lits de la santé, les futons. Peut-être quand on est jeunes, mais lorsque la carrosserie s’use, on mérite du confort.

Je repoussais cet achat. Je n’y connaissais rien et j’avais tellement peur de me faire fourrer (…) que j’évitais même le sujet. Après 18 mois de traitements chez le chiropraticien, j’ai allumé et me suis dit que c’était peut-être d’un nouveau lit dont j’avais besoin. Après tout, je venais de payer au moins 2-3 matelas si c’est pas plus à mon beau chiro.

Le premier endroit que je visite est un commerce de mon quartier. Je me dis, ça sera pas loin pour livrer, je sauverai peut-être des frais à ce niveau là. J’arrive équipée des informations tirées du dossier “Protégez-vous” fourni par une amie. Je pose au commis toutes les questions que j’ai apprises par coeur. Il a l’air épaté voire ébloui. Il se dit sûrement que la tite-dame n’achètera pas de la cochonnerie. Il tente de compétitionner avec SES questions du genre, “Quelle est votre position préférée?” Les yeux sortant de l’orbite, je le regarde. Il réplique: “Sur le dos, le côté ou sur le ventre?” Je trouve ça quand même indiscret. Puis, il renchérit en me demandant mon poids. Il m’assomme en me demandant, si je dors seule. Il paraît que ça peut influencer le choix que l’on fera. J’ai failli lui dire que ça m’arrive de coucher avec Hulk, mais des fois Tintin c’est chouette et que dire de Simplet qui vient parfois avec sa bande.

Pour changer de sujet, je lui demande d’en essayer. C’est gênant d’essayer un lit surtout quand on est tout habillé et que quelqu’un nous observe attentivement. C’est certain que je ne dors pas comme ça. Moi, j’aime faire l’étoile. Couchée sur le dos, les jambes bien écartées, les bras en l’air, parfois sous la tête et …le p’tit nez en l’air. Il reste juste assez de place pour Simplet.

J’ai bien du mal à me faire une idée. S’étendre une ou deux minutes et s’éffouerer 10 heures de temps, y a tout un monde entre les deux. Monsieur le commis semble à bout de ressources pour me satisfaire. Il me propose alors, le lit de la Reine. Il paraît que ce matelas a été fait sur mesure pour une visite de la Reine d’Angleterre au Canada. C’est ben vrai. C’est écrit sur l’étiquette. Il paraît que sa majesté a choisi les matières, les tissus, les ressorts et tout le reste. Le super commis pense peut-être m’épater avec ses histories de reine. Moi je trouve ça “turn off”. Je m’imagine faisant des cabrioles dans le lit de la Reine. J’imagine plutôt la Reine faisant des cabrioles. Ouache! Une madame de 85 ans et une jeune fille de mon âge n’utilisent sûrement pas le lit de la même façon. Il me monte une bulle au cerveau et mon imagination dérape. Je vois la Élizabeth habillée en cuir avec son kit pour faire de l’équitation et le pauvre Prince Philip affolé se cachant avec les oreillers fournis avec le lit de la Reine. Ou bien la Reine essayant des positions du kamasutra aidée de ses nombreux serviteurs les yeux bandés. Je ne veux pas du lit de la Reine parce que moi je suis …une princesse.

Commentaires

  1. Bonjour !
    Moi aussi je suis une Princesse, toutes les filles sont des princesses ( Référence J.F Burnet) . J'ai trouvé mon prince charmant et nous allons bientôt fêter notre premier anniversaire de mariage. Nous aussi, nous avons commencé sur futon et je voudrais bien célébrer nos "1an" avec un beau lit. Alors je me demandais où vous aviez trouvé le lit de l'image. Il est superbe, je le veux !!! Existe t il en deux places ?
    Merci pour votre poésie, votre humour et peut-être votre réponse ...
    Sarah
    Sarahdupriez@gmail.com

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour! Le designer de ce lit s'appelle Joseph Walsh.
    Bonne chance!
    :)

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Articles les plus consultés