Retour des retraité(e)s.... sérieusement?


Je comprends « tellement » le gouvernement actuel de vouloir ramener les enseignants retraités au travail, car l’urgence d’agir sur le terrain, je la reconnais. Et de l’expérience sur le terrain, ça serait fort utile par les temps qui courent.

Après 29 ans à enseigner, je dois vous dire que des profs retraités, j’en connais plein.  J’ai plusieurs amis qui sont retraités de l’enseignement ainsi que de nombreuses connaissances que j’entends réagir depuis quelques semaines suite à cette idée de « ramener des enseignants retraités au travail pour faire de la suppléance. »

Même si à la base l’intention est bonne et que le ministre y met tout son coeur…. ça marchera pas!

C’est comme lorsque tu décides de passer chez vous avant d’aller t’entraîner. Si t’es comme moi, ça te tente pas de ressortir une heure plus tard surtout lorsque le climat est peu clément. Tu te sors un p’tit rouge ou quelque chose de plus fort et tu t’installes sur le sofa. On ira une autre fois, y a pas l’feu!

C’est comme lorsque tu penses retourner avec ton ex. Même si t’as eu de belles années avec cette personne … c’est rarement une bonne idée de retourner avec. On passe à autre chose. Au suivant! 

C’est comme la mode des jeans « pattes d’éléphant » c’était ben « cool » quand tu avais 18 ans, mais lorsque ça revient 25 ans plus tard, c’est peut-être pas une bonne idée de courir t’en acheter une paire. Laisse ça aux jeunes! 

C’est comme lorsque tes jeunes adultes ont quitté la maison pour vivre en appartement. Il te viendrait pas l’idée de fonder une famille à nouveau parce que tu viens de croiser un jeune couple avec un beau petit bébé rose dans la poussette. T’es rendu ailleurs, profites-en!

C’est comme essayer de remettre le bouchon d’un magnum de champagne lorsque tu fêtes un événement spécial (comme la retraite). Ça doit être impossible! Jamais eu l’idée d’essayer. Champagne!!!

J’ai hâte de voir ce que le gouvernement de monsieur Legault mettra en place afin de ramener mes anciens et anciennes collègues. Ça me ferait vraiment plaisir de les revoir, mais j’en doute grandement même si ce gouvernement à mon avis, porteur d’espoir a le vent dans les voiles.
Plusieurs de mes amis retraités sont abonnés à des tours du monde affriolants, d’autres occupent leur temps en étant G.O. pour leurs petits-enfants, certains se sont évadés à la campagne. Il y en a que, juste se lever le matin sans réveil-matin, prendre 2-3 cafés en lisant leur Presse les comble de joie ( et je les comprends).
Il faudra que le plan de match, j’oserais dire « l’opération séduction » soit extrêmement attrayant pour revoir ce beau monde là.

J’ai beau réfléchir et je me demande bien ce qui pourrait « moi » me faire sortir de ma tanière après quelques années de bon temps. Avez-vous des idées? Peut-être l’objet d’un prochain billet?

Commentaires

  1. Bonne description ! Il n'y a absolument rien pour nous faire sortir de notre retraite !

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Articles les plus consultés